jeudi 12 septembre 2019

Ainsi soit Benoite Groult - Catel



Titre du livre :
Ainsi soit Benoite Groult
Autrice :
Catel
Editions :
Grasset
Genre :
Roman graphique
Date de sortie :
Octobre 2013
Pages :
336
Thèmes :
Biographie, féminisme, écriture, confessions

Résumé éditeur :
Ce livre est à l’origine l’histoire d’une amitié entre deux femmes de deux générations différentes, l’une romancière et pionnière du féminisme, l’autre dessinatrice et pionnière de la bio-graphique, telle qu’elle la nomme.

« J’avais ressenti le coup de foudre de l’amitié dès ma première rencontre avec Catel. J’ai vraiment eu l’impression, en la voyant s’emparer de ma vie, d’entrer dans un univers de liberté, de vérité et d’humour. J’ai pu dire « Bravo, Catel, tu as du génie ! », raconte malicieusement l’aînée.

Rencontres dans tous les lieux chers à Benoîte – à Hyères, en Bretagne ; à Paris – et retours sur les épisodes les plus marquants de l’histoire personnelle d’une femme engagée durant presque un siècle (Benoîte est née en 1920) : de la famille grande bourgeoise mais libre aux combats les plus légendaires du féminisme, de l’avortement au divorce, de la féminisation des noms de métiers à l’amour qui s’invente au quotidien, de Georges de Caunes à Paul Guimard et son ami François Mitterrand, de la presse au roman.
Ainsi soit Benoîte Groult est bien plus qu’une biographie en dessins : c’est une odyssée de la femme moderne, une visitation intime et drôle, tendre et douce, d’un destin qui se confond avec l’histoire de la Femme et de l’écrivaine.

Mon avis :
Lecture faite en 2018.
J’ai bien aimé cette lecture, hormis la première partie que j'ai trouvé moins intéressante que les suivantes. Ça m'a permis d'en apprendre plus sur cette femme écrivaine au fort caractère et au parcours bien rempli. 

La relation d'amitié qui s'installe entre Benoite et Catel est plaisante à lire car c'est une découverte de deux univers différents. Benoite n'est pas fan de BD car elle pense qu'on ne peut pas exprimer autant de chose qu'en roman et que ça ne touche pas le même public. Catel arrivera-t-elle à lui prouver le contraire ? 

Ce fut une lecture inspirante qui me mènera à d'autres lectures comme Ainsi soit-elle ou des biographies sur Olympe de Gouges. 
Inspirante car on se rend compte du chemin parcouru niveau droits des femmes, chaque liberté conquise pas à pas...

Si vous êtes curieux de connaître l'histoire de cette autrice féministe et si vous avez l'occasion de l'emprunter je vous le conseille. Il y a beaucoup de texte, les dessins sont simples mais charmants.


Ma note pour ce livre :
3,5/5



dimanche 1 septembre 2019

Les furies - Lauren Groff



Titre du livre :
Les furies
Auteur :
Lauren Groff
Editions :
Points
Genre :
roman
Date de sortie :
Février 2018
Pages :
528
Thèmes :
Mariage, vie de couple, New-York, théâtre

Lu en septembre 2018.

Résumé éditeur :
Lotto et Mathilde sont beaux, séduisants, follement amoureux. Promis à un avenir radieux, ils se marient très vite. Dix ans plus tard, Lotto est devenu un dramaturge au succès planétaire ; Mathilde, dans l'ombre, l'a toujours soutenu. Leur couple est l'image type d'un partenariat réussi. Mais les histoires d'amour parfaites cachent souvent des secrets qu'il vaudrait mieux taire...

Née en 1978, Lauren Groff est notamment l'auteur des Monstres de Templeton. Les Furies, choisi comme meilleur roman de 2015 par Barack Obama, a été le succès littéraire de l'année aux États-Unis.

" Un roman à la hauteur de ses folles ambitions – comédie puis tragédie tour à tour, d'une érudition à bon escient et tout entier tissé de fulgurances. " - The New York Times

Mon avis :
J'ai adoré cette lecture, je l'ai trouvé intense et d'une plume très intéressante. L'auteure nous raconte l'histoire d'un mariage, du point de vue du mari, Lotto, dans la première partie, et du point de vue de la femme, Mathilde, dans la deuxième partie. C'était fascinant de découvrir leur vision respective sur leur histoire d'amour et d'en apprendre plus sur leur histoire personnelle.

samedi 31 août 2019

Ma pile à lire pour le Back to books challenge


Hello ! Je vous présente ma pile à lire pour le #backtobookschallenge , ma vidéo est également disponible sur ma chaîne YouTube Marie Lovesbooks : 

1.       L’après-vacances, dur retour à la réalité : lire une non-fiction : Le mythe de la virilité de Olivia Gazale. 

2.       La courses aux fournitures : lire le dernier livre que tu as acheté : La horde du contrevent de Alain Damasio 

jeudi 29 août 2019

TAG Back to Books


TAG Back to Books
Le Back to Books challenge est sur le point de débuter et je vous remercie pour vos retours enthousiastes !  La rentrée est une période bien chargée pour beaucoup d’entre nous, et c’est compliqué d’intégrer un challenge littéraire dans des emplois du temps bien remplis. C’est pourquoi j’ai eu l’idée de convertir les catégories du challenge en question ! 


Vous pouvez partager le TAG avec le #backtobookstag


Je suis curieuse de lire vos réponses.

Bonne rentrée à vous tous et vive la lecture.

Marie xx

mercredi 28 août 2019

Mon dernier continent - Midge Raymond



Titre du livre :
Mon dernier continent
Auteur :
Midge Raymond
Editions :
Le livre de poche
Genre :
roman
Date de sortie :
Mai 2018
Pages :
320
Thèmes :
Exploration, Antarctique, drame, amour


Résumé éditeur :
Deb et Keller se retrouvent chaque année au cœur des eaux froides de l’Antarctique pour étudier les manchots empereurs et les Adélie. Dans ce bout du monde entouré de glaciers et d’icebergs, ils oublient pour un temps les chagrins de leurs vies. Mais l’Antarctique, comme leur amour, est fragile et menacé.
Une nouvelle saison commence. Au moment de lever l’ancre, Keller n’est pas à bord du Cormoran, le bateau qui doit les conduire à la station de recherches. Peu après, le Cormoran reçoit un signal de détresse d’un paquebot de croisière prisonnier des glaces...
Un voyage inoubliable aux confins du continent blanc, territoire à la beauté âpre où le moindre faux pas peut se révéler tragique.

Un souffle différent, vif, immédiat. Midge Raymond est incroyablement douée.
M. L. Stedman, auteure d’Une vie entre deux océans.

Mon avis :
Le livre parfait en cas de canicule ? 

samedi 24 août 2019

Challenge Back to Books [édition 2019]


Introduction

L’idée de créer un challenge littéraire m’est venue il y a quelques jours, un soir très tard alors que j’errais dans les méandres de mes pensées. La rentrée de Septembre est toujours une période qui me met en ébullition. La rentrée scolaire m’a toujours énormément stressée mais en même temps j’adorais l’effervescence liée à celle-ci. J’aime les nouveaux projets qui se mettent en place, les nouvelles idées qui surgissent, bref j’aime l’énergie nouvelle qui s’en dégage.
Je vous présente avec joie le challenge Back to Books ! J’espère que ça vous plaira et qu’on se motivera ensemble en cette période de rentrée. J’ai hâte de voir vos piles à lire ! 

C’est un challenge qui s’adresse à toute lectrice et à tout lecteur.

L’idée est de lire un maximum de livres de sa propre PAL. Ma seule condition est de ne pas acheter de livres exprès pour ce challenge. C’est une condition que je m’impose personnellement, après libre à vous de me suivre ou pas.

J’ai voulu ce challenge le plus simple possible. Il n’y a pas de points à compter, seulement des catégories à remplir. Vous en remplissez autant que vous voulez, soit toutes, soit quelques-unes.  

Vous pouvez mettre jusqu’à 2 livres dans la même catégorie. 1 livre peut rentrer dans deux catégories.

jeudi 25 juillet 2019

Station eleven - Emily St John Mandel


« Parce que survivre ne suffit pas. »

Titre du livre :
Station Eleven
Auteur :
Emily ST John Mandel
Editions :
RIVAGES
Genre :
Science-fiction : post apo
Date de sortie :
Grand format en 2016, 2 mai 2018 en poche
Pages :
480
Thèmes :
Epidémie, survie, technologie, arts

Lu en février 2018

Résumé éditeur :
Dans un monde où la civilisation s'est effondrée, une troupe itinérante d'acteurs et de musiciens parcourt la région du lac Michigan et tente de préserver l'espoir en jouant du Shakespeare et du Beethoven. Ceux qui ont connu l'ancien monde l'évoquent avec nostalgie, alors que la nouvelle génération peine à se le représenter. De l'humanité ne subsistent plus que l'art et le souvenir. Peut-être l'essentiel.

Mon avis express :